Aspects spécifiques du plan de formation 2012-2013

Un plan de formation académique pour l’éducation prioritaire, trois volets pour aborder trois thématiques.

Le plan de formation académique pour l’éducation prioritaire comprend trois volets spécifiques et complémentaires pour aborder trois thématiques :

  • le climat scolaire,
  • les apprentissages dans la perspective de l’école du socle,
  • l’accompagnement des équipes sous des formes complémentaires (recherche, mutualisation, valorisation, clarification des missions
    des acteurs de l’EPLE) pour aider à l’évolution des structures d’appui
    (pédagogiques, fonctionnelles et administratives) aux EPLE.

En complément de l’offre du PAF sur les thématiques spécifiques...

1. CLIMAT SCOLAIRE : « Accompagnement par la recherche »

Deux conférences académiques de haut niveau seront proposées ainsi que
l’accompagnement par des laboratoires de 5 nouveaux EPLE volontaires.
Ces laboratoires ont pu être identifiés par les EPLE mais les pilotes ECLAIR peuvent aussi aider les équipes à trouver des partenaires. Les thématiques seront des thématiques transversales permettant de mieux associer les champs éducatifs et pédagogiques.

Selon une thématique proche, le programme PREV VERSAILLES, soutenu par
le fonds d’expérimentation pour la jeunesse concerne la majorité des ECLAIR mais appuiera également les actions de prévention et de lutte contre le harcèlement d’une vingtaine d’autres collèges de l’académie avec pour objectif l’amélioration du climat scolaire. Ce programme comprend sa logique expérimentale propre et ne se concentre pas uniquement sur l’éducation prioritaire. Il est mentionné pour souligner la cohérence des actions menées autour du climat scolaire, tant en éducation prioritaire que pour le reste des EPLE de l’académie.

2. Un dispositif nouveau qui s’intitule « Accompagner les expérimentateurs »
Ce module sera monté conjointement par la MAE et les pilotes ECLAIR. L’idée est que la MAE aide les porteurs de projets (chefs d’établissement, préfets des études, enseignants expérimentateurs, IEN, profs d’appui, IA IPR…) à mieux appréhender les spécificités des innovations et expérimentations. Il s’agit de proposer une méthodologie commune, permettant une approche raisonnée des expérimentations : y a-t-il eu des expérimentations de ce type ? quels résultats ? quels facteurs de réussite ? quel accompagnement ?

3. Un dispositif nouveau qui s’intitule « Réussir en réseau »

Ce module souhaite contribuer à la réflexion sur la dynamique des réseaux en permettant au 1er et 2d degré un réel travail commun pour développer une culture commune. D’un point de vue éducatif, pédagogique et didactique, l’objectif est de développer l’école du socle. Les réseaux (ECLAIR, RAR, RRS) font preuve d’une créativité qui met également en question les fonctionnements (création de conseils pédagogiques interdegrés), les missions des acteurs (création de services mixtes, préfets des études dans le primaire), l’ouverture des possibilités administratives (innovation à trouver du point de vue des services administratifs et de gestion). Ce module doit permettre de cerner les questions, de mutualiser, et de diffuser les pratiques
innovantes.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)